Biographie

flo a la massanaFloréal est né le 11 novembre 1946 sous le signe du scorpion.Il venait d’une famille catalane anarcho-syndicaliste exiliée en France.Avant la guerre d’Espagne,son grand-père,Joseph Isgleas,avait une usine de liège qui fonctionnait selon l’idéal anarchiste,en régime autogéré.l’Ironie du sort fit qu’un anarchiste de souche fut nommé Ministre de la défense pendant le gouvernement provisoire!Mais les Isgleas n’étaient pas à une contradiction près.La grand-mère était également surprenante puisqu’elle s’était laissée enlever par son amoureux en carriole pour aller vivre leurs amours illicites.Ils se marièrent peu après et de cette union naquit Flora (la mère de Flo), sa soeur Teresa et son frère Josep qui partirent tous les deux au Mexique pour fuir la guerre civile.

C’est dans ce climat de guerre civile que Flora,à l’age de seize ou dix-sept rencontra Domingo. Ils finirent avec leur famille dans les fameux camps de concentration français qui pendant tant de temps ont été passés sous silence comme quelque chose d’inavouable.
Après, ils connurent l’exil.De cette union naquit un premier fils:Hélios, en 1945. Mais très vite l’idylle de Flora et Domingo tourna au vinaigre-erreur de jeunesse-et elle s’aperçut, avec une certaine apréhension, qu’elle attendait un segond enfant: Floréal. Mais selon sa mère, cela n’empêcha pas que l’enfant naisse en riant!

A Paris Flora rencontra Enric Adroher Gironella et son grand ami Bartoli qui étaient revenus du Mexique après la guerre civile. Au Mexique ils avaient fréquenté Trotsky, mais je ne sais pas si ils le considéraient comme un ami ou un enemi, Gironella était membre du POUM et Bartoli plutôt anarchiste…
Tout la famille s’installa à Paris, les enfants, les grands parents, Domingo et Flora qui vivait avec Gironella. Floréal a été élevé par sa grand mère pour qui il avait une véritable adoration, elle lui parlait toujours en catalan, elle n’a jamais parlé le français. En 1960 Flora partit vivre à Bruxelles avec Gironella et les enfants. Flo avait 18 ans et passait son temps à dessiner et étudiait la photographie. Josep Bartoli qui vivait entre le Mexique, New-York et Bruxelles réalisa que Floréal n’avait aucune envie d’étudier et qu’il ne vivait que pour le dessin et la peinture, il l’envoya donc à Barcelone chez son frère Kim Bartoli qui était scénographe,il faisait les décors du “Molino” et les chars de la Mercé, simultanément Floréal étudiait à la Massana. l’Athmosphère et la lumière de la Catalogne lui convenaient nettement mieux que la grisaille du nord, la nostalgie du pais lui venait de loin. En 1974,Floréal décide de s’installer définitivement à Palafrugell, il disait que pour la première fois de sa vie il voulait planter ses racines!

Il meurt prématurément à l’âge de 50 ans le 4 mai 1997.